Bureau de travail

Comment lancer son business sans expérience?

En voilà une drôle d’idée ! Se lancer dans un domaine alors qu’on n’a pas ou peu d’expérience… et pourtant c’est possible. J’en suis la preuve. Je me suis mise à mon compte dès que j’avais terminé les formations de ma reconversion. J’ai passé 2 mois à chercher un stage puis un emploi. J’avais activé toutes les alertes des sites d’annonces. Je répondais tous les jours, j’envoyais même des candidatures spontanées… toujours des réponses négatives ou pas de réponse du tout.

En fait, en lisant les annonces, je n’avais ni réellement envie de postuler ni profil. Oui parce qu’un stagiaire avec minimum 5 ans d’expérience, c’est pas possible !!!

Etape 1- Un bon stage

J’ai rapidement activé mon réseau en précisant l’objectif de ma formation et le stage que je souhaitais réaliser. Et là boum, l’opportunité du siècle, j’ai un ami qui avait son boyfriend au service communication d’un théâtre dont j’adore la programmation et il a de lui-même proposé mes coordonnées pour réaliser un stage. Rdv a été rapidement pris pour envisager mon stage et pour une fois, je me suis sentie complètement à ma place même si je ne savais pas ce qui m’attendait.

Lorsque j’ai débuté ma mission, je me suis rapidement aperçue que je n’allais pas être formée mais qu’ils attendaient que je sois force de propositions… ah ben oui, le mot stagiaire n’avait plus la même signification qu’au lycée visiblement. Aujourd’hui c’est un poste à part entière.

Ce stage a donc juste était le premier boulot non rémunéré de ma carrière de freelance. J’y ai tout donné, je me suis éclatée dans ce domaine et je pense que l’équipe l’a perçu. J’ai eu une seconde chance car une mission rémunérée m’a été confiée pour un autre évènement dans ce même théâtre, un festival de spectacle pour enfants. Le job sur mesure pour moi : art + parent + communication. L’équation parfaite. Je me rappelle encore de ce moment où j’ai accédé aux coulisses du dernier spectacle pour avoir de bons clichés pour les publications. Je réalisais à ce moment là qu’il y avait à peine un an, je décidais de changer de vie professionnelle. Et là, j’obtenais ma première mission de freelance pour le métier que j’avais choisi. #Gratitude

Toute cette histoire pour te dire qu’il est possible de se lancer sans expérience. Il faut la créer. Je te donne dans cet article quelques conseils pour bâtir une expérience rapidement et obtenir tes premières missions rémunérées.

Des minis projets

Mon premier conseil est de travailler gratuitement sur un micro projet pour faire valoir son expertise. Cela permet de réaliser un test en grandeur nature. Cette mission sera à rajouter rapidement à ton cv. Choisis quelques entreprises dont les projets ou les domaines dans lesquels tu souhaites travailler ensuite.

Dans mon cas, j’avais choisi de m’occuper des réseaux sociaux d’une association de quartier. Cela me permettait d’exercer ma nouvelle fonction sans trop de risque. L’association était ravie de mon implication et de la visibilité que je leur offrais. Cette expérience a redoré mon égo qui en avait bien besoin après ma dernière expérience professionnelle. L’expérience suivante fût celle du théâtre décrite ci-avant. J’ai réalisé rapidement un projet pour une amie qui voulait tester une idée d’ateliers culinaires. A partir du moment où j’ai eu des contrats payants, je n’ai plu réaliser de missions en bénévolat.

De véritables recommandations

A travers ces premières expériences, tu vas pouvoir aussi rencontrer ton premier cercle professionnel. Celui qui va te recommander par rapport au travail fourni (même gratuitement).

Il ne faut pas hésiter à demander aux personnes pour qui tu as travaillé de témoigner, de laisser leur avis et de te recommander pour la même mission.

Tu peux recueillir les avis de plusieurs manières :

  • une recommandation sur LinkedIn,un avis sur facebook
  • un email/une lettre de recommandation
  • réaliser une interview (écrite ou filmée) pour recueillir l’avis sur la mission réalisée et ses bénéfices

Un book digital

Pourquoi ne pas parler, montrer son talent sur un blog? C’est un fabuleux outil de démonstration de son expertise mais surtout de prospection (et oui!).

Les personnes qui te suivent peuvent très rapidement savoir qui tu es et ce que tu veux/peux leur vendre. Lorsqu’il chercheront une personne avec ton expertise, il penseront certainement à toi.

Un site ou un blog est une très bonne manière de faire savoir que tu existes à bas coût.

Mode prospection activé !

Sans client, pas de contrat. C’est la base ! Il est indispensable de se fixer dans son agenda des temps pour trouver des perles rares. Le terme “prospection” englobe beaucoup d’actions. Il s’agit principalement de participer à :

  • des rencontres pro : association d’entreprise/entrepreneurs, meet up etc
  • des salons, conférences

Lors de vos déplacements, n’oublie pas de distribuer ta carte de visite. On la pense morte chaque année et pourtant on se les échange encore. Du coup, j’ai une super collection que je conserve dans une jolie boîte !

  1. Envoyer des mails aux personnes rencontrées ou à des potentiels clients pour les tenir informés d’une éventuelle actualité ou évènement qui pourraient les intéresser, cela permet de garder le contact en plus
  2. Communiquer sur les réseaux sociaux et en plus c’est gratuit ! Maintenant tu as une bonne raison d’y passer un peu de temps. Partage sur tes pages de l’information sur ton domaine d’activité mais aussi sur l’avancé de tes projets, tes clients etc
  3. Rédiger des articles de blog sur ton expertise. Je ne l’ai pas encore fait, mais il m’a été conseillé de rédiger une étude de cas et de publier la réponse que j’y apporterais.
  4. Prendre rdv avec des confrères, des clients. Il est toujours bon de sortir de sa solitude. Ces moments d’échanges me permettent de remettre en cause ma façon de faire ou de voir les choses. Personnellement, j’entretiens même de supers relations avec mes anciens clients.

 

Voilà, j’espère que mon article te donnera un point de vue positif pour envisager le passage à l’acte. As-tu utilisé d’autres leviers pour te lancer sans expérience si c’est ton cas?

Si tu hésites encore, je serais ravie d’échanger avec toi. Bonne lecture !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Laisser un commentaire