fixer ses tarifs en freelance

Comment fixer ses tarifs en freelance?

La question des tarifs quand on débute, c’est toujours compliqué. On n’a pas forcément beaucoup de clients et vu qu’on débute, on ne se sent pas de pratiquer des tarifs élevés.

La première manière que j’ai utilisée, c’est d’aller trouver les tarifs des concurrents et de fixer un peu… au pif. Je me suis mise à la place du client et voir si le montant proposé était “rentable”. Alors, ceci est ce qu’il ne faut pas faire ! Aujourd’hui, je te propose une autre méthode pour fixer réellement tes tarifs en fonction de toi.

Fixer ses prestations et leurs tarifs

Ça paraît bête mais de noter précisément les prestations et/ou les produits que vous souhaitez vendre. Y’a t-il des prestations seules ou en pack? C’est une étape importante. Cette grille tarifaire m’aide encore beaucoup car je reprend les intitulés de mes prestations tout simplement sur mes factures. Donc ce travail m’a été grandement utile. 

Tenir une comptabilité

Parce que même si notre statut en micro entreprise ne nous permet pas de déduire des frais, tenir une comptabilité va vous permettre de calculer les charges qui sont liées à votre activité. On établi une liste de TOUTES les dépenses que l’on fait lorsqu’on travaille : internet, téléphone, fournitures, matériels (ordinateur), nom de domaine de ton site web, place de coworking, formations, livres (et des cahiers pour moi), le café pris lors d’un rdv avec un prospect etc etc et bien sûr tu vas y mettre ta rémunération. Ainsi tu vas définir ce que te coûte réellement de travailler.

Affirmer ses valeurs

Lorsque tu décides de te mettre à ton compte, tu dois réfléchir à son POURQUOI. Est-ce que c’est pour gagner plus d’argent qu’en étant salarié ou est-ce que c’est pour avoir plus de temps pour toi, ta famille?  En fonction de ton objectif, ton temps de travail ne sera pas le même. Il faut construire son projet selon ses motivations, tes valeurs. Ta façon de travailler va en découler.

Définir son temps de travail

 Lorsqu’on est freelance, on a tendance à travailler tout le temps. Il ne faut pas être esclave de sa boîte. Pourquoi se recréer le même environnement que tu viens de quitter? C’est ce qu’il se passe lorsqu’on n’est pas rentable. On va commencer à calculer le nombre d’heures que tu veux consacrer à ton activité.

Le calcul

On divise le montant des charges par 1812 heures ce qui correspond à un temps plein. Le résultat correspond à ton tarif horaire. Mais même si l’on travaille, on ne facture pas réellement toutes les heures. Il y a des temps de prospection, de l’administratif etc.

Donc il convient plutôt de partir sur une base d’un temps de travail à 70 % (1268 heures) voire à 50 % (906 heures). Le résultat obtenu est le taux horaires MINIMUM à facturer.

Maintenant, tu reprends ta grille tarifaire et tu augmentes tous tes tarifs de +20%, ce qui te permet d’avoir une marge. Et certainement une marge de négociation et de manœuvre dans certains projets.

 

 

accord conclu tarifs mission freelance

Ta relation client

Si tu as un client qui dès le début de ta relation avec lui, veut tirer tes tarifs vers le bas, REFUSE la mission! Tu perdras un client pénible qui va te faire perdre beaucoup de temps et donc de l’argent. Répète après moi : Je ne travaille pas avec des gens qui négocient le tarif que j’ai précautionneusement fixé.

Nous n’avons pas tous le même montant de charges et lorsqu’on me dit tu es trop chère pour ça ou au contraire, on t’exploite, je répond que j’ai calculé le coût dont j’avais besoin pour vivre de mon activité et que tout va bien !

Et toi, tu as quelle méthode pour fixer tes tarifs?

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Laisser un commentaire